STEPHANE GUILLON – CERTIFIE CONFORME

Quand :
28 février 2017 @ 20 h 30 min Europe/Paris Fuseau horaire
2017-02-28T20:30:00+01:00
2017-02-28T20:45:00+01:00
Où :
Palais des Congrès Nice Acropolis
1 Esp Jf Kennedy
06300 Nice
France

SUD CONCERTS(L.3-1029316) PRESENTE EN ACCORD AVEC 20H40 PRODUCTIONS ET 63 PROD CE SPECTACLE STEPHANE-GUILLON

Spectacle déconseillé au moins de 12 ans

Pour Stéphane Guillon, les hommes et les femmes politiques se suivent et se ressemblent, le show offert par la présidence Hollande étant à ses yeux à la hauteur de celui qu’a livré le quinquennat Sarkozy. Il y trouve matière à humoriste avec les rocambolesques prestations de l’ineffable Jérôme Cahuzac, d’Aquilino Morelle, aussi brillant que ses chaussures, de Thomas Thévenoud au nom du fisc, de l’impétueuse Christiane Taubira ou encore de l’intermittente Valérie Trierweiler….

On retrouve un Stéphane Guillon égal à lui-même dans ce spectacle décapant, tel que le public avignonnais l’apprécie, toujours aussi réfractaire à la bien-pensance, iconoclaste et inventif en diable. Rire des choses graves plutôt qu’en pleurer, telle pourrait être la philosophie de cet enfant terrible de la scène humoristique française, dans la tradition d’un Desproges, flirtant avec un humour noir qui se révèle un excellent antidote contre la morosité des temps.

La politique n’est pas le seul sujet de prédilection de Guillon qui ausculte la société comme un grand corps malade, mouvant et burlesque : les enfants qui grandissent trop vite et deviennent des ados têtes à claques ; la famille qui se compose, se recompose et se décompose ; le mariage qui ne rend pas forcément gay ; le statut de beau-père et les délires sur la théorie du genre ; sans oublier les religions qui ne prêchent pas toujours l’amour et la paix.
Dans une époque où la liberté d’expression est sur le fil du rasoir, le retour sur scène du Prince sans rire Stéphane Guillon, « Certifié Conforme », promet un moment aussi libérateur que désopilant !

04 91 80 60 41

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn